Etendue place

Baden, Bahnhofplatz

Belebter Bahnhofvorplatz. Das Verkehrsregime sieht ein Mischverkehr mit ÖV vor. Das geltende Lastwagenfahrverbot bezieht sich lediglich auf Transporte mit mehr als 28 Tonnen Gesamtgewicht. Der Anteil von Lastwagenverkehr beträgt 0.5%, der Busverkehr beläuft sich dabei auf ca. 360 Busse pro Tag, was ein verantwortungsvolles Miteinander aller Verkehrsteilnehmer voraussetzt. Angrenzend an die Begegnungszone befinden sich Banken und weitere Geschäfte.



Baden, Schmiedeplatz

In der nördlichen Ecke des ehemaligen Industrieareals Baden Nord ist in den letzten Jahren das neue Berufsbildungszentrum Schmiede (BBZ) entstanden. Dieses konzentriert verschiedene Institutionen der beruflichen Aus- und Weiterbildung. Das Schulareal ist nicht in sich abgeschlossen, die Schulgebäude sind vielmehr eingeflochten in die bestehende industrielle Struktur von Baden Nord. Schulnutzungen vermischen sich so mit industriellen Nutzungen. Die neu geschaffene Begegnungszone mit Tempo 20 und Fussgängervortritt am Schmiedeplatz ist eine innovative Umsetzung der kombinierten Verkehrfläche, welche die Bedürfnisse der Schüler und der Erschliessung des Industriegeländes vereint. Der Schmiedeplatz funktioniert in diesem Ensemble von Schul- und Industriebauten als Anknüpfungspunkt und ist gleichzeitig Teil einer grösseren Freiraumstruktur. Im Entwicklungsrichtplan Baden Nord ist vorgesehen, eine begrünte Freifläche zwischen dem Schmiedeplatz und dem Hochspannungslabor zu erstellen. Die Alte Schmiede könnte so in einem baumbestandenen Raumkontinuum zu stehen kommen, das sich von der Bruggerstrasse bis zum Fusse des Martinsbergs – den Schulstandort integrierend – aufspannt. An dieser Vision knüpft die Gestaltung des Schmiedeplatzes an. Es ist der Versuch, eine landschaftsarchitektonische Lösung zu finden für einen Ort in Baden, der eigentlich kein Platz ist, sondern sich entlang dem ehemaligen Nordweg bis zu den Sportbauten des BBZ erstreckt und die unterschiedliche Bedürfnisse der Schulwegverbindungen und Erschliessung der Industriebauten



Bâle, Tellplatz


Bienne, Place centrale

La place carrée est revêtue d’asphalte beige clair et délimitée par une large bande à béton. Elle a été dimensionnée avec générosité et donne une impression de former un tout bien compréhensible. Cet effet  est renforcé par le mobilier, auquel il est fait recours avec parcimonie : éléments végétaux mobiles, fontaine historique, quelques bancs, l’arrêt de tram historique et la grande horloge. De légères déclivités séparent les voies, signalées comme zone de rencontre. L’espace est destiné en premier lieu aux piétons et en partie aussi aux cyclistes. La nuit, la place est éclairée par quatre grands lampadaires sur mat ainsi qu’un éclairage au sol. Le 85% des vitesses mesurées correspond à 24 km/h, ce qui est une valeur acceptable. L’analyse des six contrôles de vitesse effectués montre que 74% des véhicules contrôlés roulaient en dessous de 20 km/h. La place centrale est un point névralgique de Bienne, à la croisée des principaux espaces publics, mais également des principaux axe de déplacements. Elle revêt donc une fonction identitaire forte pour le centre ville. La place s0étend sur 55 m x 70 m est fréquentée par 10’000-12’000 véhicules chaque joue. Les jours ouvrables elle voit passer 5’000-6’000 vélos et 1’200 bus de



Coire

Mise en œuvre et coûts provisoires (août 07 – novembre 07) En raison de la finalisation des travaux de la place de la gare et la mise en service du parking de la gare, à la fin du mois d’octobre 2007, tout comme de la complexité générale de la gare de Coire, le conseil communal a décidé en août 2007 de la mise en place immédiate d’une zone de rencontre provisoire. Celle-ci comprend la rue sud de la gare, y compris, l’Alexanderplatz, la Bahnofplatz, la partie supérieure de la Alexanderstrasse, la section à l’ouest de la Ottostrasse, la Steinbockstrasse et la Tivolistrasse. Durant la période d’essai d’une année, des aménagements tests ont été effectués, ce qui a permis de choisir les aménagements définitifs de la zone de rencontre et du réaménagement lié à l’assainissement de la Bahnofstrasse, l’Alexanderplatz, la Steinbockstrasse, la Quaderstrasse et la Zeughausstrasse. Particularité : la règle de priorité qui s’appliquait au rond-point de l’Alexanderplatz a été remplacé par celle en vigueur dans les zones de rencontre, soit la priorité de droite. Pour minimiser les coûts de la période d’essai, seul le marquage, la signalisation et de modestes aménagements ont été effectués. Le coût total des travaux revient à



Fribourg, Square des Places

La zone de rencontre du « Square des places » à Fribourg a la particularité de se positionner entre deux zones piétonnes sur une route principale de la ville. Elle se présente ainsi comme une interface de « transit piéton » importante. En effet, elle est située entre la gare et de nombreuses installations estudiantines ainsi qu’entre deux zones piétonnes à forte substance commerciale et touristique.



Genève, Place Simon-Goulart

La Ville de Genève a réaménagé la place Simon-Goulart, longtemps utilisée comme parking, en place piétonne. La rue Vallin, située entre la place et le temple, a été transformée en zone de rencontre. Ce nouvel aménagement de qualité offre un espace de détente agréable à tous les usagers ainsi qu’un parcours sécurisé pour les déplacements doux au sein du quartier. La nouvelle place se présente sous la forme d’un vaste espace libre, à la fois lieu de détente, de rencontre et de jeux, destiné à toutes les générations. Le cœur de la place est souligné par une dalle en béton teinté anthracite, agrémenté d’un bassin-fontaine circulaire en béton blanc. La fontaine ancienne, attachée à la façade de l’un des bâtiments, a été conservée. Le long de la rue des Terreaux-du-Temple, en bordure de la place, une haie végétale semipersistante protège du contact visuel avec la circulation et une longue plateforme en bois accueille des tables et de longues banquettes. Cinq ormes ont été plantés. Un muret en béton, teinté également en anthracite et servant d’assise, borde le côté nord-est de la place. Autour du temple de Saint-Gervais, un parvis a été créé, offrant un dégagement des entrées et restituant une



Hägendorf, Dorfzentrum / Eigasse


La Chaux-de-Fonds, Place de la Carmagnole

Accueillant des terrasses de restaurant, la place est très conviviale, surtout en été.



La Chaux-de-Fonds, Place de la Gare

Auparavant aménagée dans une optique très routière, la Place de la Gare de la Chaux-de-Fonds a été réaménagée en 2015. Une partie de l’espace est en zone de rencontre (au nord-est, en direction d’Espacité et du centre-ville), la partie devant la gare est en zone piétonne, avec la gare des bus. Deux grands couverts blancs caractérisent le nouvel aménagement. L’un comme abri pour la gare des bus, l’autre comme espace public, agrémenté de nombreux bancs. Des commerces et services bordent la place. Le stationnement pour les cycles a été agrandi, il est situé sous le couvert avec des arceaux. Il reste de nombreuses places de stationnement pour les voitures, 2 places de recharge pour les véhicules électriques et quelques places handicapés. La Place a été inaugurée lors d’une fête populaire, marquée par un spectacle d’animation lumière de l’artiste Gerry Hofstetter. Historique 2010-11 Concours 2012 Demande de crédit au Conseil général 2014 Permis de construire et début des travaux 2015 inauguration Liens Le site du projet Les bureaux mandatés Galerie d’images



La Chaux-de-Fonds, Place du Marché

Les travaux ont permis de rendre la place plus sûre et conviviale et de l’ouvrir à de multiples activités : un marché foisonnant le mercredi et le samedi, des terrasses, des activités commerciales et des manifestations culturelles. Le projet avait aussi une valeur écologique. La transformation a permis de limiter la consommation d’eau et d’électricité. Autrefois entièrement dédiée aux voitures, la Place du Marché est aujourd’hui un espace public qui a été rendu aux habitants. (Source: urbaine.ch) Le projet (2380 m2) se situe au cœur de la ville où se trouve un grand nombre de commerces et de multiples activités. L’ampleur et la durée du chantier ont nécessité de jongler pour préserver au mieux les intérêts de chacun (source: architectes.ch Une continuité piétonne a été créée jusqu’à la Place du Corbusier où se trouve la tour Espacité, qui abrite entre autre l’office du tourisme. Etapes Inauguration: 2009 Documentation Urbaine.ch Luminaire: weef.de  



Langnau am Albis, Dorfzentrum

Auf der freien Fläche zwischen Gemeindehaus, Schulhaus und Einkaufszentrum begegnen sich Schüler, Fussgänger, Kunden des Einkaufszentrums und die Verkehrsteilnehmer auf der Höflistrasse. Bereits heute ist ersichtlich, dass diese Konfliktsituation mit einem Fussgängerstreifen nicht gelöst werden kann. Die Verkehrssicherheit für alle Verkehrsteilnehmer hatte deshalb bei der Wiederaufnahme der Planung und der Beurteilung der Situation erste Priorität. Die Verkehrssicherheit auf dem Dorfplatz kann durch eine « Begegnungszone » am besten gewährleistet werden. Dies bedeutet, dass der freie Raum inklusive Strasse baulich einbezogen und gestaltet werden muss. Der Sicherheitsaspekt führt auch dazu, dass der als Begegnungszone auszuscheidende Raum von der Neuen Dorfstrasse bis und mit Widmerstrasse zu führen ist, um alle Schülerströme in diesem Bereich mit einzubeziehen. An der Gemeindeversammlung vom 11. Juni 2009 wurde dem Antrag, dem neuen Projekt für den Ausbau des Raumes zwischen der Dorfzentrumsüberbauung und dem Gemeindehaus, verbunden mit der Schaffung einer gestalteten Begegnungszone auf der Höflistrasse (Abschnitt Neue Dorfstrasse bis und mit Widmerstrasse) zugestimmt. Die Umsetzung erfolgte im Jahr 2010.



Männedorf, Place de la Gare

Le réaménagent de la place de la Gare de Männerdorf (ZH) en réelle place urbain a pour objectif d’assurer son accessibilité pour tous les usagers. L’aménagement comme la gestion du trafic sont cohérents. La gare routière et la Place de la Gare sont mis en valeur par un revêtement en béton tandis que le sol est asphalté pour les places de stationnement et la chaussée. Les rigoles d’écoulement pour l’eau de pluie marquent la séparation entre ces deux types de surfaces. L’aménagement de la zone de rencontre permet une meilleure interconnection entres tous les modes de transport (marche, vélo, bus, voitures, taxi et RER). La localisation de l’arrêt de bus à proximité immédiate du quai du RER est optimale, elle permet de passer de l’un à l’autre en quelques pas et à l’abri. On rejoint aisément les places de stationnement pour les vélos et les voitures, puisque les piétons ont la priorité sur la place et peuvent donc rejoindre ces emplacements sans détour.



Onex, Quartier de Belle-Cour


Rotkreuz, Kreuzplatz

Les Buonaser- et Luzernerstrasse se trouvent dans le canton de Zug et devaient être assainies.  La commune de Risch-Rotkreuz a profité de cette occasion pour revaloriser le coeur du village. Pour ce faire, TEAMverkehr.zug a réalisé, en collaboration avec l’architecte paysagiste Benedikt Stähli, un concept d’aménagement et d’exploitation. La Buonaser- et Luzernerstrasse sont des routes secondaires avec une fonction de raccordement. À l’origine aménagées en tant que routes à orientation de trafic, les activités comme la gastronomie, les services et les commerces le long de la rue généraient des flux piétons importants ainsi qu’un besoin de pouvoir traverser partout aux abords de la place. Des passages piétons ne suffisaient pas dans cette situation. Les passants traversaient n’importe où sur la place, provoquant des conflits entre les transports individuels motorisés et les piétons. Pour assurer la sécurité des piétons, la réduction de la vitesse, au sens de l’art. 108 OSR, a été jugée nécessaire, appropriée et proportionnelle. La zone de rencontre créée à Kreuplatz est visuellement reconnaisable grâce au revêtement de sol utilisé. Une fontaine d’eau potable, des sièges et un grand arbre caractérisent la nouvelle place. De plus, un concept d’éclairage complète l’aménagement de la place. Avec sa nouvelle apparence et l’amélioration de sa



Zürich, Bullingerplatz

Suite à l’ouverture du nouveau tronçon autoroutier, les anciens axes de transit de la West-/Sihlfeld-/Bullingerstrasse ont été transformés. Un des éléments clés des mesures d’accompagnement a été le réaménagement de la Bullingerplatzes. Cette dernière, transformée en zone de rencontre, est aujourd’hui un véritable lieu de vie.  



Zürich, Rigiplatz


Zürich, Turbinenplatz

Die frühere Besitzerin des Areals, die Sulzer Immobilien AG, übergab den umgestalteten Turbinenplatz 2003 der Stadt. Die industrielle Vergangenheit des Quartiers beeinflusste die PlanerInnen. So ist der Bodenbelag wie auf den meisten Industriearealen aus Beton. Schienen aus Gusseisen unterteilen den Platz optisch und führen das Wasser in spezielle Regenbecken, wo es auf natürliche Weise versickert und gleichzeitig die Pflanzen versorgt. Durch die künstliche Beleuchtung erhält der Turbinenplatz nachts eine markante Ausstrahlung. Die Strassen sind blau beleuchtet, während auf den Birken und Kiesflächen orange und violette Lichtkegel erscheinen. (Quelle: www.stadt-zuerich.ch)