Bienne, Place centrale

La place carrée est revêtue d’asphalte beige clair et délimitée par une large bande à béton. Elle a été dimensionnée avec générosité et donne une impression de former un tout bien compréhensible. Cet effet  est renforcé par le mobilier, auquel il est fait recours avec parcimonie : éléments végétaux mobiles, fontaine historique, quelques bancs, l’arrêt de tram historique et la grande horloge. De légères déclivités séparent les voies, signalées comme zone de rencontre. L’espace est destiné en premier lieu aux piétons et en partie aussi aux cyclistes. La nuit, la place est éclairée par quatre grands lampadaires sur mat ainsi qu’un éclairage au sol. Le 85% des vitesses mesurées correspond à 24 km/h, ce qui est une valeur acceptable. L’analyse des six contrôles de vitesse effectués montre que 74% des véhicules contrôlés roulaient en dessous de 20 km/h. La place centrale est un point névralgique de Bienne, à la croisée des principaux espaces publics, mais également des principaux axe de déplacements. Elle revêt donc une fonction identitaire forte pour le centre ville. La place s0étend sur 55 m x 70 m est fréquentée par 10’000-12’000 véhicules chaque joue. Les jours ouvrables elle voit passer 5’000-6’000 vélos et 1’200 bus de



Pully, Grand-Rue

Source: Le régional Nr 467 (Photo 1) et Mobilité piétonne Suisse (Photo 2-8)



Sion, Rue du Chanoine-Berchtold

Mobilier La ville de Sion a développé son propre mobilier, le banc « Sion », avec parfois accoudoir et dossier. Les bancs sont placés à angle droit, de manière à faciliter les interactions. Les dossiers sont disposés alternativement pour regarder côté rue ou côté immeubles. De larges plateaux en bois devant la bâtiment scolaire invite à des usages multiples (se coucher, s’asseoir, s’appuyer, seul ou en groupe…) Le « tunnel végétal » est un élément paysager qui rappelle les aménagements de la rue des Remparts. On peut y entrer et en sortir à l’autre extrémité.



Vétroz, Centre historique

La zone de rencontre s’étend de la traversée de localité jusqu’à l’église (rue de l’Eglise et rue du Prieuré pour l’essentiel, également rue du Moulin, une partie de la rue des Vignerons)